Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

WHO ARE YOU ?

 

 

PSEUDO : Moellon

AGE :  56

CATEGORIE : poids lourd

PROFESSIONS : plein

JOUETS : pétoire, zique...

QUALITES : râleur, bougon, de mauvaise foi (quand y faut), indépendant (verseau), égoïste, bordélique à la maison, organisé au boulot, fidèle comme un clebs, franc (trop), direct (du gauche)...

DEFAUTS : J'en ai pas.

 

 

 

 

ZIBU'S FORUM

17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 18:48

De retour de chez mon arracheur de dents préféré, en route chez "cheznouscestmoinscherkenface" pour l'achat d'un film polyane, je parle bien sûr du plastique.

 

J'étend la robe de la mariée, perce pour les résa, coupe et redécoupe. Un poil plus tard dans l'après-midi, mise en place des armatures (TS P80) et montage des planelles. Les planelles de coffrage pour plancher se pose sur un mortier richement dosé (ciment) et de consistance onctueuse, (comme une mayo) ne pas oublier de mouiller abondamment le support avant crème de bite d'âne !

Lors de la pose je te conseille de réaliser un solin en pieds de planelle à mesure de la progression du montage pour une meilleure résistance au coulage car le béton c'est comme avoir la courante, ça pousse !! Sur la 2ème photo un aperçu de la chose...

Pour info j'ai réalisé le solin à l'aide d'une canette de binouze.

 

Tu va encore te demander pourquoi pas monter les planelles avant d'poser les armatures.

Explication : en posant le polyane et le treillis avant je peux marcher sur le hérissonnage sans l'chibrer et monter en père peinard mes planelles sans risquer de les desceller.

Si je les posent avant la mise en place des armatures, je flingue le hérissonnage en l'piétinant lors du montage et je m'fait chier comme un rat mort pour poser les armatures sans toucher aux planelles...

 

De plus il est quasiment assuré que quelques planelles se descellerons lors de la mise en place du treillis, car ça m'étonnerais méchament que t'en shoote pas une au passage ou que tu t'prendra pas les babouches dans le treillis soudé, treillis qui giclera aussi, c'est du vécu...

 

Reste donc pour demain la mise en place du chaînage de rive (barres barettes), des équerres d'angles (HA 10), de refend (idem), et attacher tout ce bazar.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu notera la conscience professionnelle de ton narrateur qui protège les aciers par différents objets trouvés par pur hazard sur son chantier...

Partager cet article

Repost 0
Published by Moellon - dans lamaisoncassee
commenter cet article

commentaires

stephaned 18/05/2006 23:11

Ouais c'est vrai, c'est vachement technique Soizik !
Tu pourrais peut-être nous faire un petit léxique Eric !

Gounthar 18/05/2006 14:43

Comme tu y vas...  ;-)Désolé, mais "solin en pieds de planelles", moi pas comprendre...Solin, oui, planelles, non. Le problème est que je perds la mémoire, tu as sans doute déjà expliqué ce que c'était...

Gounthar 18/05/2006 11:12

Comme à son habitude, "mongolo" n'a pas tout compris...C'est pas grave, je suis sûr qu'à la lecture des commentaires, ça finira par faire tilt!

Moellon 18/05/2006 12:48

Meuuuu l'autre ! c'est fastoche à piger ! Fait un effort Nestor ............
@+
 

Articles Recents